Un jour sans eau: visitez l'exposition dès aujourd'hui à la bibliothèque

Si nous devions chercher notre eau avec un seau de 10 litres à un puits situé à 15 minutes de marche, cela équivaudrait à 16 «aller-retour», c’est-à-dire environ 8 heures de marche par jour… Permettre l’accès des habitants d’Abala (Niger) à l’eau potable: voilà le but de la manifestation organisée le 13 septembre autour du lac Grenon. Le Club Soroptimist de Crans-Montana, en collaboration avec l’Association des communes de Crans-Montana (ACCM) et leurs écoles, organisera ce jour-là une course-marche populaire pour récolter des fonds. En parallèle et dès aujourd’hui (jusqu’au au 12 septembre), la bibliothèque du Haut-Plateau organise une exposition dont le vernissage a lieu jeudi 13 août
Si nous devions chercher notre eau avec un seau de 10 litres à un puits situé à 15 minutes de marche, cela équivaudrait à 16 «aller-retour», c’est-à-dire environ 8 heures de marche par jour… Permettre l’accès des habitants d’Abala (Niger) à l’eau potable: voilà le but de la manifestation organisée le 13 septembre autour du lac Grenon. Le Club Soroptimist de Crans-Montana, en collaboration avec l’Association des communes de Crans-Montana (ACCM) et leurs écoles, organisera ce jour-là une course-marche populaire pour récolter des fonds. En parallèle et dès aujourd’hui (jusqu’au au 12 septembre), la bibliothèque du Haut-Plateau organise une exposition dont le vernissage a lieu jeudi 13 août


Cette exposition est organisée dans le but de sensibiliser la population à la problématique de l’eau dans le monde actuellement et dans notre quotidien. Sans eau: pas de vie! Mais nous somme tellement habitués à simplement tourner le robinet… Comment vivrions-nous un jour sans ce liquide précieux? Question posée par Stéphanie Bonvin et son équipe à la Bibliothèque du Haut-Plateau.

Aujourd’hui encore, plus d’un milliard d’êtres humains n’ont pas accès à l’eau potable. Environ 6’000 enfants meurent chaque jour parce qu’ils ont bu de l’eau sale. A quoi sert d’avoir de l’eau si on ne peut pas la boire? L’eau potable est un droit pour tous.

Si les 6 milliards de personnes sur terre demandaient aujourd’hui à boire en même temps un verre d’eau

  • 2 milliards rempliraient leur verre au robinet
  • 2 milliards iraient chercher l’eau au puits ou à la fontaine
  • 2 milliards boiraient de l’eau non potable mettant en danger leur santé


Les deux tiers de l’humanité doivent aller chercher leur eau et la porter jusque chez eux, en équilibre sur la tête, dans des seaux, des bidons, des outres de cuir. En Afrique et dans une grande partie de l’Asie, la corvée de l’eau occupe la majeure partie de la journée. Presque partout, ce sont les femmes qui en sont chargées.

En Suisse, on consomme 160 l d’eau par jour: pour boire, nous laver, faire à manger, pour les toilettes, la vaisselle, la lessive, laver la voiture etc. Si nous devions chercher notre eau avec un seau de 10 l à un puits situé à 15 minutes de marche, cela équivaudrait à 16 «aller-retour», c’est-à-dire environ 8 heures de marche par jour.

Sur notre planète, l’eau est partout, mais l’eau douce est précieuses et très inégalement répartie. Dans les régions pauvres en eau, les grands hôtels, les piscines et les terrains de golf peuvent priver la population locale d’eau douce indispensable à ses besoins quotidiens.

La piscine d’un américain du Nevada, par exemple, nécessite 95’000 litres d’eau par an. Une telle quantité pourrait répondre aux besoins vitaux d’une personne durant 12 ans.

Tous ces chiffres, constats et bien d’autres sont présentés dans cette exposition.

Les visiteurs pourront également découvrir les bons gestes à faire pour économiser l’eau au quotidien, réaliser tout ce qu’on ne peut pas faire pendant un jour sans eau, découvrir des expressions et proverbes autour de l’eau ou encore des contes du monde entier sur ce thème.

Pour sensibiliser les plus jeunes, des jeux, mots croisés, bricolages, labyrinthes leur sont proposés durant toute la durée de l’exposition.

A découvrir à la bibliothèque du Haut-Plateau
du 11 août au 12 septembre 2009.

L’exposition déménagera le dimanche 13 septembre sur le site de la marche pour l’eau organisée par les Soroptimist de Crans-Montana autour du Lac Grenon.

L’eau est un don de la nature, elle ne se "fabrique" pas sur terre!