Les Roches: l'école hôtelière investit 100 millions de francs

Dès cet automne, l’école hôtelière Les Roches à Bluche dévoilera ses nouveaux bâtiments. L’établissement confirme ainsi sa volonté de garantir un enseignement de qualité dans un environnent en équation avec le monde hôtelier. En investissant 100 millions de francs, l’école compte rester parmi les meilleurs dans son secteur d’enseignement. "Le projet d’expansion fait partie de notre stratégie pour soutenir la croissance de notre université, pour mainternir notre qualité, pour garantir notre réputation comme l’une des meillleures école au monde et pour offrir une formation hôtelière efficiente", indique le CEO Arie A. J. van der Spek.
Dès cet automne, l’école hôtelière Les Roches à Bluche dévoilera ses nouveaux bâtiments. L’établissement confirme ainsi sa volonté de garantir un enseignement de qualité dans un environnent en équation avec le monde hôtelier. En investissant 100 millions de francs, l’école compte rester parmi les meilleurs dans son secteur d’enseignement. "Le projet d’expansion fait partie de notre stratégie pour soutenir la croissance de notre université, pour mainternir notre qualité, pour garantir notre réputation comme l’une des meillleures école au monde et pour offrir une formation hôtelière efficiente", indique le CEO Arie A. J. van der Spek.




Depuis plus de 30 ans
Pour ceux qui ne connaissent pas: l’Ecole des Roches est installée à Bluche (en contrebas de Crans-Montana, sur la commune de Randogne), depuis plus de 30 ans. Les Roches international School of Hotel Management accueille des étudiants du monde entier.

L’hôtellerie et le tourisme représentent le plus grand employeur au monde, offrant de nombreuses opportinités d’emplois. Ce secteur, analyse-t-on du côté des Roches, est amené à se développer et à évoluer sans cesse. Face à ce constat, l’école s’adapte et se transforme afin de garantir ses standards et de maintenir sa position parmi les leaders de la formation hôtelière. En 2007 (voir ici), elle a été classée par les recruteurs des chaînes hôtelières internationales parmi les trois meilleures école hôtelières au monde pour une carrière internationale.

"L’hôtellerie a chang éde façon spectaculaire avec une toute nouvelle dimension donnée au design, à la technolgooe, à l’e-commerce, aux stratégies internationales et aux investissements à long terme. Les rôles traditionnels ont changé et de nouveaux rôles ont été créés. C’est pourquoi nous avons décidé d’investir," indique Arie A. J. van der Spek, directeur général.

Les étapes les plus importantes pour cette année aux Roches sont:

  1. La construction d’une nouvelle aile au bâtiment principal abritant des salles de classe à la pointe de la technologie, pouvant accueillir jusqu’à 240 étudiants ainsi que de nouveaux bureaux pour le corps enseignant.
  2. La mise à jour de l’ensemble des infrastructures sportives. Cela comprend la création d’un nouveau terrain de football, d’un terrain de basketball ainsi que deux courts dédiés à la pratique du volleyball et du badminton.
  3. La construction de deux grandes résidences d’une capacité de 248 lits.
  4. L’agrandissement du lobby principal et la création de nouveaux espaces de restauration ainsi qu’une terrasse supplémentaire.

"Notre plan d’investissement comprend également la création d’autres bâtiments pour des salles de classe, des logemetns pour étudiants et un dernier pour notre restaurant A la carte", complète Arie A. J. van der Spek.

Le coût de ces investissement se monte à un total de 100 millions de francs, le tout réparti sur trois ans. Le capital provient de fonds privés garantis par la société propriétaire Laurate Education Inc.

Comment Arie A. J. van der Spek voit-il l’école des Roches dans cinq ans?

"Toujours innovatrice et en parfaite corrélation avec le monde hôtelier. Nous allons aussi poursuivre notre développement au sein de notre vaste réseau international comme nous l’avons déjà commencé avec Marbella (Espagne), Shanghai (Chine), Chicago (USA), Manille (Philippines) et Amman (Jordanie)."

Infos tirées de htr hotel revue, publireportage publié le 10 juillet dernier.