Il fait un temps à grillades… mais attention aux feux!

L’incinération en plein air de déchets (sarments, branchages, herbes ou broussailles) reste toujours interdite, aussi bien par la législation fédérale que cantonale et indépendamment du danger d’incendie actuellement augmenté. En cas d’augmentation de danger, le Conseil d’Etat pourrait décider une interdiction de tous les feux, y compris ceux pour les grillades.
L’incinération en plein air de déchets (sarments, branchages, herbes ou broussailles) reste toujours interdite, aussi bien par la législation fédérale que cantonale et indépendamment du danger d’incendie actuellement augmenté. En cas d’augmentation de danger, le Conseil d’Etat pourrait décider une interdiction de tous les feux, y compris ceux pour les grillades.


En effet, la sécheresse permanente ainsi que les températures élevées des derniers jours ont provoqué une augmentation du danger d’incendie dans le canton.

Actuellement, le danger d’incendie est plus fort dans les forêts avec exposition sud et les forêts en basse et moyenne altitude. Aucune précipitation notable n’est prévue pour les prochains jours selon les prévisions météorologiques. De plus, une période de foehn pourrait renforcer sensiblement le risque d’incendie en Valais.


On ne peut allumer de feu dans les forêts ou à proximité de ces dernières qu’aux endroits désignés à cet effet. Dans tous les cas, chaque feu doit être surveillé et éteint avant d’être abandonné. Les Services compétents de l’Etat du Valais rendent aujourd’hui la population valaisanne attentive à cette problématique et rappellent que toute personne qui constate un incendie doit aussitôt prévenir la centrale d’alarme d’incendie par le numéro 118.