Grüezi Winterthur: des nouvelles de nos cyclistes (2)

Coup de fil quotidien à notre équipe cycliste: la journée s’est bien passée, juste 2 crevaisons à signaler, des paysages merveilleux, des mollets qui commencent à chauffer, mais sans incidence sur la bonne humeur!  

Coup de fil quotidien à notre équipe cycliste: la journée s’est bien passée, juste 2 crevaisons à signaler, des paysages merveilleux, des mollets qui commencent à chauffer, mais sans incidence sur la bonne humeur!  


Une bonne centaine de kilomètres: voilà ce qu’ont parcouru nos délégués cyclistes, en route pour Winterthur, lors de cette deuxième étape. Un soleil superbe les a accompagnés, ce qui leur a permis d’apprécier tout particulièrement le paysage le long du lac des Quatre-Cantons. Le départ – à l’heure dite – a été un peu dur avec le col qui est venu rapidement solliciter les mollets. Mais le grand massage général de fin de journée a aidé à remettre l’équipe sur pied pour une soirée qui, au moment du coup de fil, débutait autour de plats italiens. Ils n’ont pas l’air de s’ennuyer, nos amis! Même s’ils avouent un peu de fatigue.

Jacky Duc a fait une chute hier; aujourd’hui jeudi, c’est René Bongi qui a connu quelques problèmes, avec une crevaison puis… une deuxième!

"Aujourd’hui les conditions n’étaient pas très difficiles, avoue Jacky Duc. Jean-Yves Rey et Jacky Bagnoud donnent tour à tour le tempo".

Demain, le parcours sera un peu plus dur. Et la météo n’a pas l’air de s’annoncer très bonne. "Mais on va aller jusqu’au bout!" affirme sans hésitation Jacky Duc.

Bonne continuation!