Pas de grand chef à Crans-Montana, annonce le Nouvelliste

Revue de presseLe Nouvelliste de ce jour nous dit ce que ne sera pas le secrétaire de l’Association des communes. Heureusement Nadia Esposito nous aussi ce qu’il sera. Deux candidats restent en lice et seront entendus mercredi par le Comité directeur. C’est l’assemblée des délégués qui ratifiera le choix des présidents de communes. Entrée en fonction: 1er décembre. Mais revenons au détail de cet article:

Revue de presseLe Nouvelliste de ce jour nous dit ce que ne sera pas le secrétaire de l’Association des communes. Heureusement Nadia Esposito nous aussi ce qu’il sera. Deux candidats restent en lice et seront entendus mercredi par le Comité directeur. C’est l’assemblée des délégués qui ratifiera le choix des présidents de communes. Entrée en fonction: 1er décembre. Mais revenons au détail de cet article:


"Il ne sera pas le Monsieur du Haut-Plateau." L’affirmation vient de Jean-Claude Savoy, président de l’assemblée des délégués au sein de l’Association des communes de Crans- Montana (ACCM). En d’autres termes, le futur secrétaire général de l’association ne sera pas le grand décideur de Crans- Montana. «Quelle que soit la dénomination, il n’y aura pas de transfert de compétences», confirme Paul-Albert Clivaz,
président du comité directeur. «La hiérarchie sera maintenue. Le politique aura donc toujours le dernier mot.»

Deux candidats retenus

L’annonce avait paru le 28 septembre dernier dans «Le Nouvelliste» notamment. L’ACCM, constituée officiellement le 11 septembre, mettait au concours un secrétaire général à plein temps, afin d’être efficace le plus rapidement possible. Douze candidats ont proposé leurs compétences, deux ont été retenus. «Ils seront entendus demain», indique Paul-Albert Clivaz. «Nous choisirons ensuite.» L’assemblée des délégués ratifiera le choix du comité directeur. L’entrée en fonction est fixée au 1er décembre.

Un profil trop exigeant?

Aussi bien pour Paul-Albert Clivaz que pour Jean-Claude Savoy, le profil attendu est clair. La personne qui sera retenue devra être un généraliste, maîtrisant parfaitement tous les aspects liés à la fonction publique. Comme un secrétaire communal, il sera responsable de toute l’administration, mais il devra en outre mettre en oeuvre les décisions du comité directeur et de l’assemblée des délégués et faire avancer les dossiers traitant aussi bien du tourisme que de l’aménagement du territoire. «Il faudra aussi qu’il ait des bonnes capacités de négociation et de compréhension», souligne Jean- Claude Savoy. Choisiront-ils plutôt quelqu’un de la région? «C’est sûr que quelqu’un qui connaît bien le fonctionnement des communes du Haut-Plateau aura un avantage, mais nous ne nous arrêterons pas à ce critère.»

L’instituteur, qui, pour faire taire les rumeurs, n’a pas postulé, préférait toutefois que la personne retenue habite ou vienne habiter sur l’une des six communes du Haut-Plateau. «Ce sera plus facile pour bien s’imprégner de tout ce qu’il s’y passe.» Et d’ajouter: «Nous sommes toutefois conscients que nous ne trouverons pas un candidat qui réponde parfaitement à toutes nos exigences, mais les compétences qu’il n’aura pas de prime abord, il pourra toujours les acquérir par l’expérience ou la formation.» Verdict dans quelques jours…

Budget: 12 millions pour 2008

L’Association des communes de Crans-Montana (ACCM) a voté récemment un budget de 12 millions de francs pour l’année à venir. Plus exactement, le budget de fonctionnement s’élève à 9,2 millions et le budget consacré aux investissements à 3,6 millions. Cette validation du montant des dépenses prévues pour 2008 était assez urgente, puisqu’elle doit se trouver dans les budgets de chaque commune et être présentée aux assemblées primaires du mois de décembre. La nouveauté réside dans la manière de gérer les subventions aux manifestations. Il a été décidé que l’ACCM s’occuperait des montants de 50’000 francs et plus, dévolues aux événements de grande envergure et de niveau international, à savoir l’Omega European Masters de golf, les coupes d’Europe et du monde de ski alpin, le Caprices Festival, le Crans-Montana Champs Open, le Jumping Horse Show, ainsi que le Terrific. Pour les autres manifestations, c’est Crans-Montana Tourisme qui sera chargé de distribuer les subventions. Au total, près de deux millions de francs seront dépensés pour le soutien aux événements et manifestations ayant lieu à Crans-Montana.

Source: Le Nouvelliste, un article signé par Nadia Esposito