Chermignon veut répondre à la pénurie de logements en station

C’est le Nouvelliste qui le signalait dans son édition du 4 avril dernier: la bourgeoisie de Chermignon veut construire pour proposer des logements aux employés de la station.

C’est le Nouvelliste qui le signalait dans son édition du 4 avril dernier: la bourgeoisie de Chermignon veut construire pour proposer des logements aux employés de la station.


Voici ce qu’en disait Laurent Savary dans le quotidien valaisan:


A Crans-Montana, il y a pénurie de logements en location. Tout le monde en convient et la votation sur le règlement des quotas et du contingentement l’a demontré. Pour pallier ce manque, la bourgeoisie de Chermignon – dont le conseil bourgeoisial ne fait qu’un avec le conseil communal – a décidé de jouer les promoteurs. "Nous envisageons de construire deux  immeubles contigus de treize appartements aux Briesses", precise le président Gaston Clivaz. "Ce projet n ‘a pas encore été soumis au vote car il s ‘agissait de connaltre le sentiment de l’assemblée, qui a trouvé l’idée excellente." Si le dossier n’est pas encore complet, le budget devrait s’élever a près de 4,8 millions. "Notre but n’est pas de faire de la speculation. Nous voulons mettre sur le marché des appartements en location pour les gens qui travaillent sur le Haut-Plateau."
Si cette règle ne sera un critère de selection pour des futurs locataires, la priorité sera quand méme donnée aux bourgeois de Chermignon.