Col du Schwarzhorn: passage délicat

Je reproduis ici un courrier d’un lecteur qui réagit suite à un article publié dans Sixième Dimension au sujet de l’itinéraire « Col du Schwarzhorn » et qui estime que ce le chemin en direction de Lämmerenhütte devrait être fermé.

Je reproduis ici un courrier d’un lecteur qui réagit suite à un article publié dans Sixième Dimension au sujet de l’itinéraire « Col du Schwarzhorn » et qui estime que ce le chemin en direction de Lämmerenhütte devrait être fermé.

Aujourd’hui, j’ai fait le parcours Aprili – Loèche-les-bains par le col du Schwarzhorn. Sur le tracé molognard jusqu’au col du Schwarzhorn la construction du sentier est magnifiquement réalisée, C’est vrai, par beau temps, depuis chaque balise on peut apercevoir une, deux ou trois parmi les suivantes. Le paysage quasi lunaire est superbe et la perdrix des neiges est au rendez-vous.Mais attention ! D’une fois le col passé, les choses changent radicalement. La descente sur la rive droite de Lämmerengletscher, c’est une sacrée affaire.Dans les rochers en face des séracs du glacier, les supports de câble branlent au manche. Ils ne sont que posés en recouvrement de pieux en acier collés ou scellés dans la roche. Il y a un escalier en caillebotis dont les câbles et montants constituant les barrières traînent par-dessus les marches. Puis on arrive sur deux échelles pas très confortables à l’utilisation.C’est un passage autement déclicat qui nécessite presque de l’équipement spécial du genre harnais et longe de sécurité. Ensuite, dans les pierriers enneigés, il y a plusieurs passages munis de câbles, mais là, ça commence à aller mieux. Cette descente donne vraiment l’impression d’un travail bâclé.Dans l’état actuel des choses sur le versant nord du col, il serait recommandable de signaler au col que « le chemin en direction de Lämmerenhütte est fermé » et ce jusqu’à la fin des travaux de construction, en espérant que ces derniers ne sont pas déjà considérés comme terminés, parce que si c’est le cas, on pourrait estimer que c’est presque grave.Ce tronçon entre le col du Schwarzhorn et la plaine supérieure de Lämmeren n’entre vraiment pas dans la convivialité que laisse imaginer l’article de Madame Bagnoud dans Sixième Dimension.« Itinéraire fermé dès le col du Schwarzhorn » pensez-y ! Par Denis Rey